Discours d’accueil de S.E. le Métropolite Jérémie de Suisse, Directeur du Centre Orthodoxe

DIES ACADEMICUS 2017, 14 octobre 2017

La cérémonie d’aujourd’hui, établie à l’occasion de l’ouverture de l’année académique 2017-2018 (Dies academicus) couronne les cérémonies festives du Centre Orthodoxe du Patriarcat œcuménique pour le 20ème anniversaire de la direction, inspirée de sa Sainteté, le Patriarche œcuménique Bartholomaios, au gouvernail de l’Eglise; ces cérémonies ont été célébrées le Dimanche de Saint Thomas, le 23 avril de l’année courante.

Les cérémonies festives du Centre Orthodoxe à cette occasion, ont été accompagnées par une présentation à l’université de Fribourg des positions de l’Eglise orthodoxe sur les problèmes actuels de l’homme et du monde, en relation aux des décisions du Saint et Grand synode de l’Eglise orthodoxe (2016). En effet, l’Institut fonctionne dans ce lieu historique et vénérable du Centre orthodoxe, d’après l’expression de sa Sainteté, dans lequel à partir de l’année 1968, la préparation du Saint et Grand Synode a commencé de manière méthodique. Le Centre Orthodoxe a accueilli des dialogues interorthodoxes, interchrétiens et interreligieux et a organisé des Colloques théologiques internationaux.

Nous vous accueillons tous à cette cérémonie modeste justement au nom de sa sainteté, le Patriarche œcuménique Bartholomaios, ainsi qu’au nom du président du Conseil administratif du Centre Orthodoxe, Son Eminence le Géron métropolite de Chalcédoine Athanase, Vos Excellences les Ambassadeurs, honorables représentants de nombreuses communautés religieuses et laïques Archontes de la Grande Eglise du Christ, chers Professeurs et collaborateurs de notre mission vénérable, chers invités frères et sœurs et nous vous remercions.

Le Centre Orthodoxe a comme but principal le soutien de l’Institut d’études supérieures. Sa première préoccupation est la formation de cadres compétents et le renforcement du dialogue théologique constructif dans les cadres des relations interorthodoxes et interecclésiales entre toutes les Eglises orthodoxes autocéphales.

C’est un constat commun que la contribution de 20 ans du programme pionnier tripartite d’études supérieures, a été impressionnante tant pour la collaboration harmonieuse et constructive de trois Institutions théologiques pour cette mission importante, que pour mettre en valeur de manière directe les quelque 200 diplômés de ce programme d’études supérieures commun dans les Facultés de Théologie et les Comités synodales de toutes les Eglises Orthodoxes autocéphales.

Ce bilan dépasse même les prévisions les plus optimistes des auteurs du programme d’études supérieures et, malgré des embarras occasionnels, ouvre de nouvelles et plus larges perspectives pour répondre aux besoins accrus et inévitables des Eglises orthodoxes autocéphales pour leur fonctionnement interne et leur organisation, ainsi que pour le soutien des diasporas nationales en pleine expansion dans les pays de l’Europe occidentale, de l’Amérique du Nord et du Sud, du Canada et d’Australie.

Lors des dernières 20 années (1996- 2016), la collaboration harmonieuse et efficiente des trois institutions théologiques constitue une base solide et une garantie sûre pour profiter pleinement des nouvelles perspectives qui apparaissent, pour faire face en commun aux confusions provocantes au niveau politique social, théologique et religieux de l’époque de la mondialisation. Le discours de la théologie est par excellence l’expression du témoignage de l’Eglise pour notre attente pour des gens de près ou de loin. Pour cette raison la parole théologique de notre époque doit être une expression originale de sa mission spirituelle et répondre aux problèmes de l’homme et du monde de nos jours, sans altérer le noyau interne de sa tradition apostolique et patristique.

Nous accueillons aujourd’hui avec grande joie et beaucoup d’attentes les nouveaux étudiants de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe et nous sommes convaincus qu’ils vont profiter avec le zèle dû de l’occasion qui leur est offerte de participer à ce programme pionnier d’études supérieures.

En même temps, nous récompensons aujourd’hui avec grande satisfaction les huit diplômés du programme d’études supérieures, dont les études et les travaux scientifiques confirment la possibilité de mettre en valeur leurs compétences théologiques pour répondre aux besoins impératifs tant des Comités synodaux que des Facultés de Théologie de leurs Eglises orthodoxes autocéphales.

Nous souhaitons à tous que la grâce de Dieu soit toujours active pour guérir toutes les faiblesses et combler les omissions, afin que le témoignage véridique de l’Evangile ne soit pas entravé.